Fauteuil de la Grande Salle à manger du Petit Trianon (Mobilier étrusque de la laiterie de Rambouillet)


TYPE
Fauteuil

COLLECTION
Mobilier du Petit Trianon, Versailles

LIEU DE CONSERVATION
Musée National de Versailles et de Trianon

PERIODE
Ancien Régime

DATE
1787

LIEU D’ORIGINE
Versailles

Au château de Rambouillet qu’il venait d’acquérir du duc de Penthièvre, Louis XVI fit construire dès 1785 une laiterie où Marie-Antoinette ‘ pourrait venir se rafraîchir de frais laitages ‘, comme elle le faisait au hameau de Trianon où Richard Mique avait aménagé un tel bâtiment en 1784. Conçue comme un temple à l’éclairage zénithal par l’architecte Jean-Jacques Thévenin, la laiterie de Rambouillet renfermait un décor des plus originaux : un spectaculaire amoncellement de rochers, imaginés par le peintre Hubert Robert fermait la salle centrale précédée d’un vestibule circulaire. Le mobilier était aussi novateur : Georges Jacob livra en mars 1787 un ensemble de sièges – quatre fauteuils, dix chaises et six ployants – ‘ de forme nouvelle genre étrusque en beau bois d’acajou massif ‘ accompagné de cinq tables, d’après des dessins d’Hubert Robert. Marie-Antoinette ne devait jamais voir ce mobilier en place, la Reine n’étant pas revenu à Rambouillet après l’inauguration du 20 juin 1786. Il n’est d’ailleurs pas certain qu’elle aurait apprécié cet ensemble à la rigueur toute antique, éloignée de ses goûts. Cet ensemble extraordinaire remplace au Petit Trianon le mobilier de la grande salle à manger qui n’a pas été retrouvé, alors que les ployants sont présentés dans l’antichambre.