OBJECTIF : MEDIATION

FIN : SEPTEMBRE 2014

Le projet “Le Musée Invisible” a été imaginé dans le but de créer un démonstrateur grand public à la fois ludique et inspirant utilisant des ressources créées par les acteurs du groupement C3DC pour le festival Futur en Seine 2014.

Le premier objectif de ce projet est de mettre en valeur un ensemble cohérent d’oeuvres numérisées par le biais des algorithmes et du protocole utilisés par C3DC. Il repose ainsi sur les ressources créés dans le cadre du projet de reconstruction 3D des salles du musée des Monuments français, mené par l’unité de modélisation de l’architecture et du patrimoine (CNRS-MAP) et l’équipe du programme de recherches sur le musée des Monuments français (musée du Louvre et l’Institut national d’histoire de l’art).

Le Musée Invisible repose ainsi sur une proposition faite aux visiteurs de découvrir en réalité augmentée 8 oeuvres de la salle du XVIe siècle du musée disparu :

  • Le monument de Philippe Chabot
  • L’urne du cœur de François Ier
  • Gisant de François Ier
  • Le monument à Jean Cousin
  • Le monument à Jean Goujon
  • Le monument à Germain Pilon
  • La priante de Charlotte-Catherine de La Trémoïlle, princesse de Condé
  • La priante de Jeanne de Vivonne

Le choix de la réalité augmentée découle des enjeux de médiations fixés pour ce projet :

  • Permettre de comprendre et d’appréhender facilement l’architecture complexe d’oeuvres pour parties disparues,
  • Permettre aux professionnels et au grand public de comprendre les enjeux de l’utilisation de la 3D dans un contexte de visite,
  • Créer un dispositif peu coûteux, déclinable et adaptable à différentes situations de monstration.

Le Musée Invisible a été montré dans le cadre du festival Futur en Seine 2014 et du Forum d’Avignon@Paris 2014.